Compte rendu... la fin

Leave Your World Behind.

Modérateur : Arii Stef

Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Cultiste
Localisation : Auterive
Messages : 699
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Compte rendu... la fin

02 juin 2015, 16:42

CR de notre partie de mai

Décision stratégique
Les tauthers sont conviés à une nouvelle réunion de "conspiration" avec le général Malkach et le chef de la garde d'Ardoth. Les deux leaders ont décidé de tenter de convaincre le Dharsage de destituer la Chell. Sans le concours de Kesht Killian Flaherty, l'autre conseiller du Dharsage, la tâche risque de s'avérer impossible. Or justement, le Général a appris que l'ancien Iscin cherche à entrer en contact avec les tauthers. L'obsession actuelle de Flaherty est de promouvoir sa "pouliche", Karen Park la jaspienne, auprès du jeune dharsage. Le général a la sienne, une fille d'une grande famille ardothienne et la Chell Petra Derna promeut une princesse venant de la cité lointaine de Vamdree. C'est cette dernière qui a pour l'instant les faveurs de Khodre Dharmar, le Dharsage.

Les soirées du conseiller sont bien huppées
Le lendemain, les tauthers sont en effet conviés à un cocktail pour les remercier de leurs renseignements qui ont permis de localiser la cache de technologie terrienne sur Drail. L'ambiance à cette réception est étrange : si les tauthers sont bien les hôtes d'honneur et que leurs mérites sont vantés, il flotte un parfum de suspicion et de guet apens. Afkor remarque d'ailleurs qu'une femme se dérobe aux regards derrière une tenture. Le conseiller les appâte avec des promesses de signatures (dont certaines se réalisent) puis une fois en petit comité, les masques tombent. Restent Killian Flaherty, Anton Mincarra (chef de la milice et tonton du Dharsage) et Karen Park (la prétendante jaspienne) cachée jusqu' alors. Flaherty accuse les tauthers de travailler pour le Dobre et d'œuvrer contre ses intérêts. N'ont ils pas tenté d'assassiner Karen ? N'ont ils pas rencontré les espions du Dobre ? N'ont ils mis une mauvaise volonté manifeste à coopérer ?
Les tauthers assument et expliquent les raisons de leurs actions. Brakan fait part des suspicions qui pèsent sur la milice quant à l'incendie de son temple. Ils replacent le débat sur les problèmes des ligues de justice.
La discussion est marquée par l'aveu d'Anton qu'il est le responsable de l'incendie (une regrettable erreur apparemment :mooning: ) . Flaherty affirme que sa priorité est le mariage royal et l'alliance avec Jasp. Malgré la tension, l'entrevue se conclue par des promesses réciproques : Flaherty doit appuyer la demande de destitution de Petra Derna tandis que Suchen s'engage à mener une campagne de diffamation sur la princesse de Vamdree.

Le journalisme n'est pas un métier de tout repos
Il reste une journée et demie avant la réunion entre le Dharsage et ses conseillers.
Le thivin cherche à rencontrer les deux prétendantes. Evidemment Karen Park est interrogée rapidement, mais le journaliste qui travaille pour Suchen a quelques difficultés à la rendre sympathique. L'entourage de la princesse de Vamdree outre leur accent étrange se révèle peu commode à manœuvrer et il est impossible de la rencontrer. Il faudra faire avec les ragots. L'édition du soir sort. Suchen est satisfait du résultat. Il repère deux groupes qui le surveillent : des ligueurs et des vamdriens. Il fuit des locaux par les toits et se réfugie dans un hôtel de luxe de la Citadelle. Il est vendu par le veilleur de nuit et les vamdriens s'emparent de lui alors qu'il dort dans sa chambre. Il est torturé toute la nuit par les sbires de la princesse et sera laissé pour mort. Son corps est jeté dans la faille, là où on se débarrasse de ceux qu'on ne veut pas que l'on retrouve. Les vamdriens ignoraient apparemment l'incroyable capacité de résistance des thivins et Suchen se réveille le lendemain au milieu d'os et de cadavres pourrissants.

Le Baroud d'honneur de la Ligue
Brakan, Soran et Afkor entendent parler d'un grand rassemblement des ligues de justice pour faire la peau de leurs ennemis. Les tauthers décident de rassembler muadras de Wolton et non humains au Shen qu'ils barricadent pour la nuit. L'épouse d'Afkor parvient à convaincre les muadras du centre de purge de Wolton de se réfugier au Shen.
Alors que la nuit tombe, une manifestation favorable à la Ligue se réunit aux Bassins, le parc situé en contrebas du Shen.
La foule scande des slogans hostiles en se dirigeant vers un accès du Shen. Des ligueurs prêts à l'attaque sont repérés dans un quartier adjacent. Soran se positionne à l'entrée du Shen face aux manifestants et tente de réfréner les défenseurs du quartier qui veulent se battre. Afkor monte sur un toit en face des ligueurs pour en découdre avec les vrais assaillants. Brakan quitte le Shen pour s'infiltrer derrière les ligueurs.

La bataille du Shen
Soran ne parviendra à empêcher les manifestants et les défenseurs du Shen d'en découdre et participera aux combats.
Afkor sera percé de plusieurs coups de lasers et tombera du toit. Il n'aura la vie sauve que grâce à la diligence de sa femme qu' il le fera soigner par des muadras.
Brakan d'une discrétion absolue et peu commune tombera par hasard sur le boss des ligues de justice en train de donner ses ordres. Il l'abattra d'un coup de laser. Il sera à son tour abattu par des ligueurs. Il échappera à la mort en la feignant et en se réfugiant chez une vieille humaine. La mort du boss désorganisera complètement l'assaut des ligues.
Le lendemain, Petra Derna est destituée, les ligues sont démantelées et ses principaux chefs arrêtés.

Drenn avant son nom, ça sonne bien !
Les tauthers partent rapidement à la chasse aux signatures sur leur Challisk et la chasse est plutôt bonne. Ils décident de se présenter à l'examen du hall des drenns. Suchen et Brakan obtiennent le statut de Drenn. Afkor devra attendre un deuxième examen 3 mois plus tard pour obtenir la citoyenneté. Soran écœuré d'avoir été éconduit rejoint Miedrinth et devient Jungle Runner.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
Acolyte
Localisation : Blagnac
Messages : 644
Inscription : 01 mai 2010, 13:35

Re: Compte rendu... la fin

02 juin 2015, 18:50

Est-il nécessaire de préciser que c'était une excellente partie, pleine d'enjeux, de coups fourrés, de moments de gloire et de détresses
Avatar de l’utilisateur
Maz
Cultiste
Messages : 783
Inscription : 22 août 2007, 17:25

Re: Compte rendu... la fin

03 juin 2015, 16:54

Magnifique je dirais même.

Quel plaisir !
Avatar de l’utilisateur
JML
Denier à fiches perforées du Culte
Localisation : Blagnac
Messages : 1984
Inscription : 03 nov. 2007, 16:08

Re: Compte rendu... la fin

07 juin 2015, 15:34

Une soirée bien remplie effectivement. C'est moi ou tout le monde s'est fait dessouder en fait !? :grin:
Une modeste auberge
dans un pays dont je ne sais que le nom
est comme mon foyer.
     Takuboku


Comment mettre en forme vos messages sur le forum
Parrainage Dropbox : cliquez le lien pour débuter avec 500 Mio supplémentaires
Avatar de l’utilisateur
Mickey
Acolyte
Localisation : Blagnac
Messages : 644
Inscription : 01 mai 2010, 13:35

Re: Compte rendu... la fin

08 juin 2015, 03:17

Oui, mais le mj fut magnanime
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Cultiste
Localisation : Auterive
Messages : 699
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Compte rendu... la fin

08 juin 2015, 09:43

Je vais devoir me rattraper sur les absents :nanana:
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Cultiste
Localisation : Auterive
Messages : 699
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Compte rendu... la fin

20 juin 2015, 19:43

C'est avec un pincement au coeur que j'ai rangé les livres de Jorune dans la bibliothèque jdr :cry:
Les ressortir pour une saison 2 dans un futur plus ou moins proche : inch'allah !
Dernière petite chose à faire : rédiger le résumé de la dernière séance !
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Cultiste
Localisation : Auterive
Messages : 699
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Compte rendu... la fin

28 juin 2015, 17:38

Récit de Jhora la boccorde

Mes compagnons du début de tothis ont fait du chemin. Je vous ai raconté comment ils s’étaient illustrés pendant les événements qui ont précédé la dissolution des Ligues de Justice et à la destitution de la Chell, Petra Derna.

Mon récit avec quitté Sorn Getrin, le fils des martyrs de l’insurrection muadra. En effet, peu avant la « bataille du Shen », Sorn a reçu la visite dans le Centre de Purge qu’il dirige d’un ami d’enfance Ekor Mellon. Celui-ci s’était marié à une jaspienne et s’est installé dans le royaume boréal. Ekor était de passage à Ardoth pour raison d’affaire. Ekor n’était pas chez Sorn par hasard pour parler du bon vieux temps. Il avait croisé à Jasp leur camarade d’enfance, Gian Lato. Gian a fait semblant de ne pas le reconnaître. Ekor fut étonné de cette attitude et pensa qu’il avait pris un quidam pour ce vieux Gian. Il ignorait la part qu’avait joué Gian Lato dans les sinistres événements d’Ardoth et le meurtre des parents de Sorn. Il ne l’a appris qu’en atterrissant à Ardoth. Il a pensé que Sorn devait rechercher le meurtrier de ses parents pour se venger. Ekor propose à Sorn son billet retour en goélette volante pour Jasp. Elle repart dès le lendemain et lui propose d’aller sur le chemin de la vengeance.

Sorn se rend donc à Jasp. Il rumine tellement ce qu’il devra faire lorsqu’il aura repéré Gian qu’il n’a pas le temps d’apprécier son vol de quelques jours. Arrivé à Jasp, il expérimente toute la « chaleur » de l’accueil de l’épouse d’Ekor (un mot tous les trois jours) mais se lance dans des recherches. Gian suit un cursus de formation pour travailler dans l’équipage des goélettes volantes. Gian décide de s’adresser à l’ambassade de Burdoth. Il y est bien reçu et bien compris. A peine trois jours après, Sorn est conduit manu militari dans un navire marchand : direction Burdoth avec Gian Lato enchaîné dans la cale. Gian Lato sera exécuté par les autorités après un court procès. Peu le regrettèrent, excepté peut-être Amanda Verish, l’épouse d’Afkor, qui appréciait son coup de rein légendaire.

Dans les années qui suivirent, Sorn continua à gérer le centre de purge et obtint le statut de Drenn. Mais son peu de goût pour les relations sociales et un charisme défaillant provoqua la désaffection progressive du lieu de formation des muadras de Wolton. Il se maria sur le tard, à mon avis par convenance, et continua à militer pour l’entente entre les races dans une relative indifférence. Il est un peu aigri, se plaignant de tout et n’importe quoi, jalousant secrètement ceux qui ont réussi et exaltant le bon vieux temps. J’espère que le retour de Sho-Nora-Shal va le sortir de cette spirale négative. J’en parlerai un peu plus loin.

L’autre muadra de mon groupe de tothis, Afkor Verish, s’était également réjoui de l’exécution de Gian Lato. Pendant ces dix années qui séparent cette exécution et le retour du shanta, Afkor commença par se lancer dans une carrière de duelliste isho sans grand succès. Il attribuait cette malchance à son épouse. Il mit sept ans et deux enfants pour parvenir à divorcer de cette maniaque. C’est poussé par elle qu’il se lança dans la politique, sans grande conviction au départ, mais il y découvrit sa seconde nature. Le représentant du kim de Wolton, le drenn Anis Trando, le prit sous son aile et le choisit pour lui succéder aux prochaines élections. Les élections ont eu lieu il y a deux ans et Afkor a recueilli la majorité des suffrages des Drenns. Son ex-épouse en a profité pour ressortir les « dossiers » et menacer Afkor de révéler publiquement tous ces errements passés. Amanda est maintenant employée de la Maison du District avec un gros salaire. Afkor vise t’il plus haut ? En tout cas, sa campagne sur des thèmes fédérateurs et creux a fait mouche : il est très populaire chez les drenns et les puissants d’Ardoth sont prêts à faire de lui leur « muadra de service ».

Suchen Bassonil était devenu le premier thivin ayant obtenu le statut de drenn. Il avait de grandes ambitions en tant que bijoutier et patron de presse. Sa bijouterie tourne toujours mais il n’a guère le temps de polir les pierres précieuses et de couler du métal rare. La feuille de chou de quartier « L’écho de la Citadelle » qu’il avait acheté quelques links est devenu une institution distribuée dans tout le pays et même à l’étranger par warp. On peut dire qu’il est l’inventeur du journalisme sur Jorune. Tous les puissants tremblent de voir révéler leurs petits secrets dans l’écho. Suchen a été jusqu’à imprimer des scoops sur ses amis comme le financement de la Voie d’Iscin par des fonds crugars. Est-ce son intégrité qui le pousse à agir ainsi ? Je pense que non. Je pense que c’est une passion irraisonnée pour le scoop, la nouvelle qui va faire du bruit, le buzz ! C’est le plaisir de faire un gros tirage pour les Echos ! Mais cette passion dévorante, Suchen la paie au prix fort. D’abord financièrement : sa femme et ses 5 enfants savent mieux que quiconque que les gros tirages apportent peut être la célébrité mais par contre pas un yule. Suchen est fortement endetté, il garde le sourire mais son épouse est au bord de la crise cardiaque. Ensuite, les révélations, ça provoque l’inimitié de ceux dont on a étalé les secrets et la crainte des autres. Autrefois reçu avec plaisir dans la haute société pour ses créations joaillières, il est désormais évité comme la peste. Même si en façade, les puissants lui font de grands sourires, il sait qu’aucun ne lui donnera une part du gâteau.

Brakan le bronth s’en sort mieux. Son temple attire de nombreux fidèles poilus, les dons affluent et les statuettes d’Iscin se vendent bien. Il a dû adoucir son discours et ranger au placard ses lubies sur le chiffre 4 pour attirer un maximum de fidèles. Son statut lui confère d’autres avantages comme de nombreuses conquêtes ursines, il a même mis dans son lit Awa Maron-Ghor, l’espionne du Dobre. Son appui relayé par les nombreux contacts de Brakan dans les hautes sphères de Burdoth lui a d’ailleurs permis d’obtenir après de nombreuses années de combat la destitution de Duhur Gooli, le représentant de Dobre au Conseil d’Ardoth. Il est actuellement en plein lobbying pour se faire désigner à sa place et de sièger dans le conseil de 10 membres qui co-gouverne Burdoth. A cet effet, il fait actuellement des déplacements fréquents en Dobre, ce qu’il n’avait pas fait depuis de nombreuses années.

Soran le Woffen du bout du monde avait été très vexé de ne pas obtenir la citoyenneté à son premier examen. Il avait assuré un avenir pour sa sœur engagée comme cantinière dans l’armée puis s’était rendu à Miedrinth pour devenir Jungle Runner. Les trinnus orientales n’eurent bientôt plus de secrets pour lui et il erra dans les jungles de Jorune dans le secret espoir de rencontrer des shantas. Il y parvint et il fut accepté comme disciple par un shanta de la secte Cie-Ebba qui lui permit de développer ses talents liés à l’isho. Devenu mystique, les considérations bassement matérielles et sexuelles ne le concernent guère. C’est ainsi qu’il devint étrange pour les autres woffens. Sho-Nora-shal le contacta pour qu’il aille recruter ses anciens comparses et notamment Brakan pour une dernière mission.

Le dernier relai des défenses spatiales de la planète qu’il n’avait pu remettre en état se trouvait en Crendor, l’enclave interdite gérée par l’armée du royaume de Dobre. Il ne peut y accéder en warp à moins de 10 kilomètres du site, les protections mis en place il y a des milliers d’années fonctionnant toujours. Il est par contre possible d'ouvrir un warp depuis le site. Le shanta demande donc à Brakan de s'y rendre. Le bronth obtint par ses contacts à Dobre l’autorisation de se rendre en warp au Crendor avec comme couverture de préparer un pèlerinage à First Landing, le lie où débarquèrent les premiers navires bronths ayant traversé l’océan.

Brakan s'y rend avec Sorn où une délégation de militaires Bronth les y attend. Brakan par ses contacts fréquents sait que deux partis opposés se sont formés récemment s'appuyant sur des oppositions claniques et politiques. Les militaires semblent appartenir à la faction favorable à Burdoth. En étudiant une carte avec le général Kahaan, Brakan s'aperçoit que la ruine shantique se trouve au beau milieu des terres claniques d'une des familles supportant le plus ardemment la faction isolationniste, les Guulzim.

Brakan jouant le soutien inconditionnel à la faction du général lui propose de prétendre explorer les ruines shantiques. Le Général accepte et fournit une autorisation des autorités du Crendor et une escorte qu'il présente comme devant espionner les terres du clan Guulzim. Une fois introduite dans les terres claniques, cette escorte ne va pas se contenter d'espionner. Elle assassine les jeunes Guulzim qui accompagnaient le groupe et quitte les deux drenns pour une opération commando.

Les drenns sont un peu sonnés mais ne perdent pas de vue la raison de leur présence. Sorn ouvre un warp depuis la ruine : le shanta et les autres drenns débarquent. Sho-nora-shal remet en état rapidement les appareillages shantiques. Une des cavités semblent permettre de "visualiser" l'orbite de la planète. Stupeur : de nombreux vaisseaux semblent s'y trouver. Il faut donc faire fonctionner les défenses plus vite que prévus. Et si il s'agissait d'humains ? Les drenns décident que non et essayent à tour de rôle de faire fonctionner le mécanisme du deuxième poste de commande. C'est finalement Brakan malgré sa quasi absence de sensibilité à l'isho qui parviendra à activer le système. Les appareils sont détruits. L'un d'eux semble néanmoins s'écraser sur la planète.

C'est Suchen qui m'a raconté les événements de Crendor. Est il vrai que notre planète a évité une invasion ? Et si oui de qui ? Bon, on peut certes douter de tout ce récit. Mais j'ai moi-même rencontré Sho-nora - Shal et expérimenté le récit implanté dans le Crundorra. Et puis, des témoins dignes de foi affirment avoir vu une énorme météorite s'écraser dans le désert du Doben-al... Alors qui sait ?

Revenir à « Jorune »