Warhammer 2.0, Les souvenirs de Albert

Modérateurs : Dende, Maz

Avatar de l’utilisateur
Loic245
Repriseur de robe du Culte
Messages : 30
Inscription : 30 janv. 2015, 16:25

Re: Warhammer 2.0, Les souvenirs de Albert

21 juil. 2019, 08:28

Extrait des mémoires de Ayden d’Artenois
Chapitre XVI

Toujours dans cette ville agité et troublé qu’est Nulne on assite enfin à la fin de la fête de la poudre par le moment tant attendu par certain.

Bien sûr les meilleures places pour assisté à la représentation du canon été prise rapidement d’assauts on se mit quand même tous a un point avec une bonne vu et surtout en sécurité à bonne distance.

Avec le recul j’en suis certain cela nous sauva la vie , en effet le canon Magnus ayant était saboté explosa emportant de nombreuse victimes avec lui .

Triste mais en colère sur le coup je m’avançai d’un pas ferme mais décider vers le point d’impacte
Mais là une créature toute droit sortie des enfers apparut.

Mesurant plus de 3 mètres et avec des difformités monstrueuses il sema la mort tout autour de lui.
Je lui face au contact seule dans un premier temps mais que fit Jothun je cru vraiment mourir en se jours.

De blessures en blessures d’assaut en assaut mon salut venu uniquement du ciel une flèche de Uliana , une pierre de Max, un éclair de Albert perçant le ciel qu’importe je n’était désormais plus seule à lutter je vais m’accrocher à la vie et je ne vais pas mourir ici.
Le monstre fini tout de même par s’écrouler sous nos coups répétés et avant moi heureusement Jothun et Korhil m’avait rejoint au milieu de la bataille.

La bataille terminer tout n’était pas fini pour autant on se mit a suivre les trace de sang pour espérer appréhender et tuer l’invocateur de cette immonde créature.

Les traces de sang nous menèrent à un visage familier, Lord Frederich !!!!

Posséder par on ne savait quoi de démoniaque celui-ci nous attaqua, Max se montra d’une dextérité et d’une précision s’en pareil il visa la tête et le tua.
Le calice en poche on l’emmena de nouveau à Gabriel Mesner qui le détruit encore une fois au péril de sa vie.
De retour a Midehime Jothun décida d’attaquer Albert puis Koril j’essayai en vain de le résonnais je pris alors la décision triste mais nécessaire de l’assommer ne voyant que folie à l’ombre de ses yeux .
Pire la folie de Johtun eu raison de lui bien qu’interner il ne fut jamais soigné.

Non contant de perdre un frère d’arme et un compagnon de beuverie je perdit surtout un ami Fidel se jour-là.

Mon mariage fut à la fois heureux et triste l’absence de mon défunt compagnon se fit tout de même ressentir.

Peu de temps après et pourtant bien réveiller une vision bien étrange m’apparut le chevalier du Sinople m’invitant à continuer ma quête a la recherche du Graal.

Mes amis Uliana et Koril apprirent par ailleurs que loin à l’est dans les haute terre d’Ultian quelque chose se tramais tapis dans ‘ombre…
J'ai perdu concrètement mais pas moralement, je vaincrai la prochaine fois ....

car perdre la bataille, perdre la guerre, ce n'est pas une défaite, si on ne se perd pas soi même.

Revenir à « Warhammer FRPG »